Le weekend de pâque nous rappelle la mort et la résurrection de Jésus. Jean au chapitre 20 nous relate la résurrection de Jésus.
Regardons ensemble l’attitude de Marie quand elle découvre le tombeau vide de Jésus.
« 1 Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre. 2 Elle courut vers Simon Pierre et vers l’autre disciple que Jésus aimait, et leur dit : Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l’ont mis. 3 Pierre et l’autre disciple sortirent, et allèrent au sépulcre. (…) 11 Cependant Marie se tenait dehors près du sépulcre, et pleurait. Comme elle pleurait, elle se baissa pour regarder dans le sépulcre; 12 et elle vit deux anges vêtus de blanc, assis à la place où avait été couché le corps de Jésus, l’un à la tête, l’autre aux pieds. 13 Ils lui dirent : Femme, pourquoi pleures-tu ? Elle leur répondit : Parce qu’ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais où ils l’ont mis. 14 En disant cela, elle se retourna, et elle vit Jésus debout; mais elle ne savait pas que c’était Jésus. 15 Jésus lui dit : Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Elle, pensant que c’était le jardinier, lui dit : Seigneur, si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et je le prendrai. 16 Jésus lui dit : Marie ! Elle se retourna, et lui dit en hébreu: Rabbouni ! c’est-à-dire, Maître ! 17 Jésus lui dit : Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. 18 Marie de Magdala alla annoncer aux disciples qu’elle avait vu le Seigneur, et qu’il lui avait dit ces choses.. » – Jean 20v1-18
Mais que s’est-il passé ?

Marie de Magdala vient au sépulcre et constate que la pierre a été roulée et le corps de Jésus n’est plus là. Mais qui est Marie ? 

Voici  ce que nous Luc :

“1 Ensuite, Jésus allait de ville en ville et de village en village, prêchant et annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu. 2 Les douze étaient avec lui et quelques femmes qui avaient été guéries d’esprits malins et de maladies : Marie, dite de Magdala, de laquelle étaient sortis sept démons, ” – Luc 8v2

=> Elle suivait Jésus dans son ministère, jusqu’à la croix et au tombeau !

A 3 reprises, elle dit : “ils ont enlevé mon Seigneur et je ne sais pas où ils l’ont mis”

Cela montre son attachement à Jésus et sa tristesse devant cette situation.

Elle fait des constatations et tire cette conclusion : “Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l’ont mis” – Jean 20v2

=> Jésus est mort et maintenant même son corps a disparu : JÉSUS EST ABSENT !

Comme Marie, ne sommes-nous pas quelque fois tentés à tirer ces mêmes conclusions : Dieu est absent, il n’y a plus d’espoir dans ma situation,…

Remarquons que Marie est venue à 2 reprises dans ce lieu : 

  • Une 1ère fois seul, elle ne rentre pas dans le sépulcre et va partir prévenir les disciples.
  • Une 2ème fois, cette fois elle entre dans le sépulcre, va voir 2 anges et parler avec Jésus qu’elle prend pour le jardinier.

” 14 En disant cela, elle se retourna, et elle vit Jésus debout; mais elle ne savait pas que c’était Jésus. 15 Jésus lui dit : Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Elle, pensant que c’était le jardinier, lui dit : Seigneur, si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et je le prendrai. 16 Jésus lui dit : Marie ! Elle se retourna, et lui dit en hébreu: Rabbouni ! c’est-à-dire, Maître !” – Jean 20v14-16

Marie va plus loin, et cette fois Jésus ce présente à elle, mais elle ne le reconnait pas :

=> JÉSUS EST TOUJOURS, même quand on ne le voit pas, ou quand on ne comprend pas les événements que l’on traverse.

Jésus va se faire connaitre / il se révéler à Marie :

  • Dans un premier temps : Jésus l’appelle “femme”, et Marie le prend alors pour le jardinier
  • Par la suite, Jésus l’appelle par son nom Cette fois-ci elle le reconnaît : 16 Jésus lui dit : Marie ! Elle se retourna, et lui dit en hébreu: Rabbouni ! c’est-à-dire, Maître !”

Jésus est-il absent dans ma situation ? Ou comme Marie, je ne le voit pas, ne le reconnait pas :

  • à cause de nos pourquoi et de nos incompréhensions
  • manque de foi, nos doutes : Jésus avait pourtant annoncé sa mort

MAIS Jésus est TOUJOURS présent : comme Marie, il nous appelle par notre nom et il veut nous rassurer !

Pour Marie, ces faits apparaissent comme des preuves, c’est la réalité : Jésus est mort et son corps n’est plus là.

Mais cette réalité-là, n’est pas la vérité des Écriture :

“Car ils ne comprenaient pas encore que, selon l’Écriture, Jésus devait ressusciter des morts.” Jean 20v9

=> La vérité, c’est la parole de Dieu, ce sont les promesses de Dieu !

Ainsi, “selon l’Écriture”, Jésus devait mourir et ressusciter 3 jours plus tard.

“Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.” Jean 3v16

=> Il s’agit ici du plan de salut de l’humanité, l’évènement le plus important au monde !

Prendre conscience de la mort de Jésus c’est :

  • Réaliser la gravité du péché
  • Réaliser la grandeur de l’amour de Dieu, qui conduit Jésus jusqu’à la croix
  • Recevoir le pardon des péchés et l’assurance de la vie éternelle

Prendre conscience de la résurrection de Jésus c’est :

  • Vivre pleinement la victoire sur le monde, le diable, le péché, dans les combats
  • Réaliser que notre espérance est dans le ciel

Jésus est mort et ressuscité pour que nous soyons réconciliés avec Dieu et nous accorder une pleinement la victoire sur le monde, le diable, le péché, dans les combats,…

=> C’est un sujet de louanges et de reconnaissances

Enfin, même si cette question subsiste : “Quelle est la réalité de ma situation, de ma détresse,… ?”

La Bible, nous annonce la vérité, qui est la Parole de Dieu.

Dans ce récit, Marie va aller plus en entrant dans le sépulcre, sans s’arrêter à sa première constatation. C’est à cet instant qu’elle va rencontrer Jésus. Face au temps difficile, le Seigneur nous invite à nous demande d’aller plus sa présence et le laisser agir dans nos vies.

En cette période de Pâques, que le Seigneur nous accorde de placer notre foi sur Ses promesses et Sa Parole.

“(…) mais ils (les anges)  leur dirent: Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant? Il n’est point ici, mais il est ressuscité (…)”  Luc 24:5-6 

Soyez fortifiés, notre sauveur est vivant.

Pasteur, Davy-Steeve Akewa
Toutes nos douceurs